COMMENT FAIRE DES ÉCONOMIES DE GAZ ?

Dans toute la maison, le chauffage est le poste qui consomme le plus de gaz.

Si vous voulez faire des économies, il s’agit donc d’optimiser le fonctionnement de vos moyens de chauffage grâce aux conseils de nos techniciens :

Le thermostat d’ambiance

Savez-vous ce qu’est un  thermostat d’ambiance, ou thermostat d’intérieur ? Et pourquoi tous les foyers devraient en être équipé ?

Il permet de maintenir la température au sein d’un logement ou d’une pièce en stoppant, en activant ou en régulant le système de chauffe

Vous choisissez la température qui vous convient, et dès qu’elle est atteinte, le chauffage se coupe. Et inversement, dès que le chauffage est trop redescendu, il se réenclenche rapidement pour ne pas avoir à trop consommer pour rattraper un trop gros écart. C’est pourquoi, nos spécialistes placent ce conseil en n°1, car il vous permet d’améliorer le confort thermique et peut également vous faire faire des économies d’énergie.

Les radiateurs

Ne rien poser dessus,

  •         Ne pas coller de meubles à vos radiateurs,
  •         Les purger au moins une fois par an, avant l’hiver de préférence

Il faut également savoir maîtriser sa consommation. Pour cela, réglez vos thermostats à 19°C toute l’année et évitez de surchauffer vos pièces. Si vous n’êtes pas trop frileux, vous pouvez même régler à 17°C. (au moins la nuit ou en cas d’absence). Pour surveiller idéalement votre consommation, rien de mieux qu’un thermostat connecté depuis votre smartphone, une tablette ou votre ordinateur. Vous pourrez alors surveiller, évaluer et gérer votre consommation en direct et sur la durée.

Une autre chose importante est d’aérer quotidiennement votre logement. Ce petit geste réduira le taux d’humidité et à vos radiateurs de chauffer plus rapidement.

L’isolation

Pensez aussi à bien isoler votre logement pour éviter les déperditions de chaleur : installez des fenêtres à double vitrage et, la nuit, fermez les volets ou tirez d’épais rideaux : calfeutrez vos seuils de porte si de l’air y passe ; recouvrez vos tuyauteries d’un isolant thermique surtout si celles-ci passent dans des pièces non chauffée (garage ou cave). De manière générale, pensez à isoler vos combles, mais aussi vos murs extérieurs. Et même vos planchers qui peuvent représenter jusqu’à 10% de déperdition de chaleur.

Tous ces éléments constituent la performance énergétique de votre logement, performance qui est désormais notée sur le DPE (diagnostic de performance énergétique). En cas d’achat ou de vente, votre logement sera noté de A à G (moins bonne note) permettant ainsi à l’acheteur d’évaluer ses futures dépenses en gaz ou électricité.

L’eau chaude

La température de l’eau chaude que vous utilisez est aussi très importante.

Le seuil minimum est à 55-60°C, ce qui permet d’éviter la propagation des bactéries et la formation du tarte. En réglant votre chauffe-eau à ce niveau, vous éviterez d’utiliser du gaz pour le chauffer inutilement.

Vous pouvez enfin installer un stop-douche pour limiter votre consommation d’eau chaude quand vous vous lavez. Moins d’eau chaude consommée, c’est moins de gaz dépensé.

Les nouvelles chaudières

Si vous avez besoin de changer votre chaudière, de nouvelles installations existent qui ne nécessitent qu’une eau chauffée à 35-40°C. De quoi faire de belles économies même si vous devez sans doute aussi changer vos radiateurs pour les adapter à cette nouvelle technologie.

Le réglage des chaudières

Plus généralement, pensez surtout à régler votre chaudière en fonction de vos radiateurs : pour des radiateurs haute température, réglez sur 70°C. Pour des radiateurs moyenne température, réglez sur 60°C. Pour des radiateurs basse température, réglez sur 45°C. Et pour du plancher chauffant, 35°C suffisent. Si tout cela vous paraît compliqué, n’hésitez pas à demander à votre chauffagiste d’effectuer lui-même les réglages en fonction de votre ressenti lors de l’entretien annuel.

Car oui, votre chaudière doit également faire l’objet d’un entretien tous les ans. C’est même une obligation légale. Mais qui vous permettra de prolonger son espérance de vie. Surtout, vous ferez des économies pouvant aller jusqu’à 12% sur votre facture de gaz pour une chaudière bien entretenue.

EN CUISINE

Cuisiner est aussi un poste très important de dépenses en gaz.

Pour cuisiner économiquement, couvrez vos poêles et vos casseroles quand vous chauffez vos aliments, la cuisson se fera plus rapidement.

Pensez surtout à utiliser des ustensiles adaptés et de bonne taille. Nettoyez régulièrement les brûleurs de votre gazinière. Si la flamme est jaune, c’est qu’ils sont encrassés et que le gaz circule moins bien. Il faudra donc en brûler plus pour chauffer vos plats !

Si vous devez chauffer de l’eau, utilisez une bouilloire plutôt que la gazinière.

Si vous devez changer de gazinière, privilégiez des plaques à induction, beaucoup moins gourmandes en énergie.